***ARCHIVE SITE *** Knowledge Management for Development Journal, Vol 10, No 2 (2014)

Appropriation de la recherche forestière au Cameroun : causes et risques de l’informalité dans la communication et le partage des connaissances

Sandrine Ebakisse

Abstract


Cet article effectue un lien entre la recherche - domaine dans lequel des connaissances sont créées - et la gestion des savoirs - domaine qui a pour vocation de promouvoir la valorisation et le partage des connaissances. L’étude visait à comprendre les conditions qui permettent aux stratégies de communication et de partage des connaissances de contribuer à l’appropriation de la recherche – Research uptake en Anglais.

Les résultats d’une analyse qualitative des données collectées auprès de centres de recherche, administrations publiques, bailleurs de fonds et ONG du secteur forestier ont permis de confirmer le lien entre l’efficacité de ces stratégies et leur cohérence avec le contexte et les théories du changement portées par les chercheurs. Cette analyse a également fait émerger le constat d’un décalage entre le discours officiel des décideurs publics et ce qu’ils admettent dans des cadres moins formels. Les raisons de ce double discours sont multiples ; sa principale conséquence c’est la prépondérance de l’informalité dans les relations entre chercheurs et décideurs. Si ces relations informelles sont efficaces pour influencer les politiques, elles mettent à jour un certain nombre de risques également présentés dans l’article.

Full Text: PDF